W
NW
N
N
NE
W
the Degree Confluence Project
E
SW
S
S
SE
E

Canada : Québec

97.6 km (60.6 miles) SW of Nemiscau, QC, Canada
Approx. altitude: 245 m (803 ft)
([?] maps: Google MapQuest Multimap topo topo250 world confnav)
Antipode: 51°S 103°E

Click on any of the images for the full-sized picture.

#2: Membres de l'expédition - The members of the expedition #3: Carte du tracé - Map with track #4: Coordonnées GPS - GPS coordinates #5: Point de confluence - Confluence point #6: Caribous en migration - Wandering caribous #7: Vue du nord - View North #8: Vue de l'Est - View East #9: Vue du Sud - View South #10: Vue de l'Ouest - View West

  { Main | Search | Countries | Information | Member Page | Random }

  51°N 77°W (secondary) 

#1: Vue générale de la confluence - General view of the Confluence

(visited by Guy Lemay, Luc Lauzon, Guy Lacroix, Serge Jalbert and François (Bobette) Duhaime)

English

08-Feb-2005 -- Souvenirs mémorables de la confluence 51°N 77°W.

Tout d'abord, merci North Man de m'avoir fait découvrir ce site.

La visite de cette confluence s'est effectuée pendant une semaine de pêche que nous effectuons chaque année au grand Lac Évans. Nous avons décidé d'inclure au programme de la semaine une visite du point de confluence 51°N 77°W qui se trouve dans la partie Nord du Lac Évans à environ 1 kilomètre de la berge.

Les cinq abitibiens membres de l'expédition sont : Guy Lemay et François « Bobette » Duhaime de la région d'Amos, ainsi que Luc Lauzon, Guy Lacroix et Serge Jalbert de la région de La Sarre.

6 février 2005
05h30 : Départ d'Amos et de La Sarre en camion. Tout le monde se rejoint à Matagami (180 km) pour prendre le petit déjeuner. Le temps est couvert et la température est douce –6°C.

09h00 : Départ de Matagami en camion en direction nord jusqu'au Km 116 sur le chemin de la Baie James pour y débarquer motoneiges et traîneaux.

11h30 : Après un périple de plus de 300 kilomètres de camion nous sommes enfin prêts à enfourcher nos motoneiges pour franchir les 72 kilomètres de forêt enneigée et de lac gelé qui nous séparent du camp. Les traîneaux sont chargés à bloc car nous partons pour une expédition de 9 jours. Le temps est toujours couvert et la température est maintenant de +6°C. La neige est molle et collante. Ça regarde mal. On décide de mettre nos motoneiges à l'épreuve et d'aller de l'avant. Advienne que pourra!!! Les constructeurs de motoneiges n'auraient sûrement pas été fiers de nous autres.

Effectivement les motoneiges en arrachent. À 28 kilomètres de notre point de départ (à 2 kilomètres du premier relais), une des motoneiges est victime d'une surchauffe du moteur. Le moteur est saisi sur un cylindre. Le temps est compté. Il faut le débloquer pendant qu'il est encore chaud. Quelques habiles manœuvres de réanimation plus tard et le revoilà en marche prêt à repartir.

13h30 : Arrivée au premier relais. Pendant la pause Serge nous fait découvrir le « Bloody en vrac ». Nous prenons le temps de manger un peu et nous profitons d'un petit moment de détente pour relaxer un peu. Nous apportons quelques modifications au moteur qui montre des signes d'essoufflement. Merci Luc pour ton aide et ta débrouillardise. Les charges sont redistribuées afin de ménager un peu la motoneige durement éprouvée.

15h00 : Let's go, on repart pour entamer les 42 derniers kilomètres de glace et de neige mouillante qui nous séparent du camp de destination. Pendant le trajet nous devons contourner certaines parties de lac qui sont encore à l'eau claire.

17h00 : Arrivée à destination sous la pluie. Les motoneiges ont tenu le coup. On organise le camp pour les jours à venir. François « Bobette » Duhaime prend le contrôle du poêle à bois et attention ça va chauffer. Le passage d'un front froid pendant la nuit fait chuter la température extérieure.

7 février 2005
Journée consacrée à déglacer les motoneiges et à explorer les baies et les pointes situées dans l'environnement du camp. Quelques dorés et brochets viennent agrémenter cette journée grise et venteuse. Par contre la température revient à la normale. Guy Lacroix en profite pour se payer une balade en « Kite surf » sur le Lac Évans. C'est une première. On revoit les détails pour aller visiter le point de confluence pour le lendemain.

8 février 2005
09h30 : Départ du camp. Nous apportons tout ce qu'il faut pour pêcher et luncher près de la confluence. Le soleil fait parti du voyage et la température oscille autour de -12° C. Pour atteindre la confluence, nous avons 12 kilomètres de lac et 1,03 kilomètres de pessière boréale à franchir en motoneige.

11h30 : Quelques dorés et brochets plus tard, nous quittons notre spot de pêche pour entreprendre la dernière section du trajet. Un ruisseau intermittent passe tout près du point de confluence. Nous décidons de longer le ruisseau en motoneige afin de nous rapprocher le plus possible de notre objectif. À mesure que nous approchons, la forêt devient de plus en plus dense, rendant plus difficile les manœuvres en motoneige.

12h10 : Nous avons finalement atteint la confluence avec nos motoneiges. Les constructeurs de motoneige auraient été fiers de nous autres. Le point de confluence se trouve au milieu d'une forêt moyennement dense composée principalement de bouquet d’épinettes noires à maturité. Après les photos d'usages, petite lampée de « Bloody en vrac » et nous profitons d'un autre petit moment de détente bien mérité. Cette première expérience s'est avérée beaucoup plus facile que prévue. On ne pensait pas atteindre la confluence en motoneige. Nous étions néanmoins tous heureux et fiers d'avoir réussi.

13h30 : Nous sommes de retour à nos brimbales pour terminer la journée. Petit lunch autour d'un bon feu de camp, ambiance de camaraderie, soleil, poisson, et croyez-le ou non, des caribous en migration sont venus nous rendre visite en fin d'après-midi.

En conclusion une « vague d'abondance » s'est déferlée sur nous pendant cette journée et nous ramenons de cette expérience des souvenirs mémorables.

English

8-Feb-2005 -- Memorable souvenirs of confluence 51°N 77°W.

First of all, my thanks go to North Man who made me discover this site.

The visit of this Confluence happened during a week of fishing that we use to spend every year at the large Lac Évans. We had decided to include into the week's programme a visit of confluence point 51°N 77°W, which is located at the northern part of Lac Évans about 1 km inland from the shore.

The five Abitibian members of the expedition were: Guy Lemay and François 'Bobette' Duhaime coming from the region of Amos, and Luc Lauzon, Guy Lacroix, and Serge Jalbert coming from the region of La Sarre.

6 February 2005
5:30 a.m. Departure from Amos and La Sarre on trucks. All the participants meet at Matagami (180 km) for breakfast. The sky is overcast and the temperature is mild at –6°C.

9:00 a.m. Departure from Matagami on trucks in northern direction until Km 116 on the James Bay road, where we unload the snowmobiles and sledges.

11:30 a.m. After a tour of more than 300 km on trucks, we are finally ready to mount our snowmobiles to traverse the 72 km of snowy forest and frozen lake that separate us from our camp. The sledges are heavily laden because we set off for an expedition of 9 days. The sky is still overcast and the temperature is now +6°C. The snow is soft and sticky. This is a bad outlook. We decide to put our snowmobiles at the test and to go on, come what may! The snowmobiles' constructors surely wouldn't have been proud of us.

And the snowmobiles in fact conk out. At 28 km from our departure point (2 km from our first stop), one of the snowmobiles falls victim of an overheated motor. The motor gets stuck on one cylinder. Time is running short, it must got unstuck while it is still hot. Some canny reanimation manoeuvres later, and here it is again working and ready to go on.

1:30 p.m. Arrival at the first stop. During the stop, Serge lets us discover the "Bloody Mixup". We take our time to eat a little and we savour the little moment of relaxation. We install some modifications to the motor that showed signs of breathlessness. Thanks to Luc for your help and your cleverness. The loads are redistributed to relieve the heavily stressed snowmobile a little.

3:00 p.m. Let's go! We leave to tackle the last 42 km of ice and melting snow that separate us from the camp, our destination. During the travel we have to drive around certain parts of the lake which are still in the state of open water.

5:00 p.m. We arrive at our destination in rain. The snowmobiles have kept up. We organize the camp for the coming days. François 'Bobette' Duhaime takes control of the wood stove and pays attention that it will heat up. The passage of a cold front during the night causes the outside temperature to fall.

7 February 2005
A day spent to de-ice the snowmobiles and to explore the bays and headlands in the vicinity of the camp. Some walleyes and pikes help to enjoy this grey and windy day. The temperature on the contrary returns to normal. Guy Lacroix benefits from it to do some kite surfing on Lac Évans. This is a premiere. We discuss the details for going to visit the confluence point tomorrow.

8 February 2005
9:30 a.m. We leave the camp. We carry everything with us that is necessary to fish and have lunch near the Confluence. The sun takes part in the voyage and the temperature oscillates around –12°C. To reach the Confluence, we have to cross 12 km of lake and 1.03 km of northern spruce-forest on snowmobiles.

Some walleyes and pikes later, we leave our fishing spot to undertake the last part of the tour. An intermittent creek passes very close by the confluence point. We decide to follow the creek on snowmobiles to approach our aim as close as possible. As we get closer, the forest becomes more and more dense, which makes it more and more difficult to manoeuvre the snowmobiles.

12:10 a.m. We have finally reached the Confluence on snowmobiles. This time, the snowmobiles' constructors would have been proud of us. The confluence point is in the middle of a medium dense forest, consisting mainly of tufts of grown-up black spruces. After taking the usual photos and a sip of "Bloody Mixup", we savour another well-earned moment of relaxation. This first experience proved to be much easier than expected. We did not expect to reach the Confluence on snowmobiles. Nevertheless, we are very happy and proud of our success.

1:30 p.m. We are back at the camp to finish off the day. A little meal around a good camp-fire, an ambiance of friendship, sun, fish, and believe it or not, wandering caribou have come to pay us a visit in the late afternoon.

All in all, a "wave of abundance" has surged upon us this day and we will keep memorable souvenirs of this experience.


 All pictures
#1: Vue générale de la confluence - General view of the Confluence
#2: Membres de l'expédition - The members of the expedition
#3: Carte du tracé - Map with track
#4: Coordonnées GPS - GPS coordinates
#5: Point de confluence - Confluence point
#6: Caribous en migration - Wandering caribous
#7: Vue du nord - View North
#8: Vue de l'Est - View East
#9: Vue du Sud - View South
#10: Vue de l'Ouest - View West
ALL: All pictures on one page (broadband access recommended)